couches-lavables

Couches lavables : le grand guide pour se lancer

  1. divers ·
  2. Enfant ·
  3. Puériculture

Si vous avez l'habitude de nous suivre sur ArgentDuBeurre.com, vous savez sûrement qu'il y a une chose que nous aimons particulièrement, c'est lorsque économie rime avec écologie. Et si il y a bien un produit qui a lui seul illustre parfaitement cette symbiose, c'est bel et bien la couche lavable.

Un produit souvent méconnu du grand public, qui fait l'objet de pleins d'idées reçues et qui pourtant aujourd'hui représente une alternative très efficace aux couches jetables. C'est ce que nous allons voir dans ce grand guide de la couche lavable qui aura pour but de démystifier le sujet et d'apporter des réponses claires aux questions que vous êtes susceptible de vous poser.

Couches lavables : un choix écologique

Alors oui même si le thème du site ArgentDuBeurre.com reste les bons plans et le moyen de vous faire réaliser au quotidien des économies, on ne pouvait pas aborder la thématique des couches lavables, sans parler en tout premier lieu de la problématique écologique que représentent les couches jetables.

Le but n'étant absolument pas de tenir un discours culpabilisateur mais réellement de faire prendre conscience de certains faits.

6500 couches par enfant = 1 tonne de déchets

Tout d'abord il faut savoir qu'en moyenne, un enfant utilisera de sa naissance à la propreté environ 6500 couches, ce qui représente 1 tonne de déchets bruts. À l'échelle mondiale, on estime à 20 Milliards le nombre de couches jetables jetées chaque année.

Des couches qui sont la plupart du temps incinérées mais aussi enfouies comme le sont encore 50% des déchets ménagers en France. La couche mettra alors de 200 à 500 ans pour se décomposer partiellement.

120 m3 d'eau pour produire une couche jetable

Il a été estimé que pour fabriquer 6500 couches jetables, il faut compter un peu plus de 200 Kg de pâte de flocons, ce qui représente pas loin de 5 arbres.

Mais ce n'est pas tout puisque la fabrication d'une seule couche jetable nécessite pas moins de 120 m3 d'eau. On vous laisse faire le calcul pour transposer ce chiffre à l'échelle mondiale.

couches lavables ecologie

Une réalité qui nous rappelle à quel point nos choix de consommation peuvent avoir un impact bien plus important que nous le pensons sur l'environnement.

Couches lavables : un choix pour la santé de son enfant

Début janvier 2019, l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) a publié un rapport sur la composition des couches jetables pour bébé avec un bilan une fois de plus très sévère. Sur 23 références analysées, toutes présentent un dépassement des seuils sanitaires pour au moins une substance chimique, et ce même pour les couches dites "écologiques".

60 millions consommateurs danger couches

Substances parfumantes, hydrocarbures, pesticides... Autant de substances relevées qui peuvent migrer dans l'urine et donc dans l'organisme de votre enfant.

Un rapport qui a donné lieu à une mise en demeure du gouvernement afin que les fabricants et distributeurs prévoient des actions dites "correctives". Cependant aucune marque n'a été pour le moment citée par l'agence. Une attitude dénoncée par de nombreuses associations et parents qui début juin 2019 ont décidé de déposer une requête devant le Conseil d'État pour que cette liste soit publiée.

Si vous souhaitez toutefois en savoir plus, 60 millions de consommateurs a publié un essai comparatif en 2018 : Test de couches bébé.

Couches lavables : un choix économique

Alors oui forcément après avoir évoqué les impacts environnementaux et de santé des couches jetables, aborder l'aspect économique peut paraître plus anecdotique. Et pourtant le passage à la couche lavable est aussi une décision qui vous permettra de réaliser de belles économies.

On estime le budget total couches jetables de la naissance à la propreté entre 1200 et 2400€ en fonction du modèle de couche utilisé. On estime à presque 2 à 3 fois moins le coût total jusqu'au stade de propreté de la couche lavable.

Des dépenses différentes

La chose à prendre en considération, c'est que les dépenses ne se font pas de la même façon. Pour les couches jetables, vos dépenses seront généralement lissées sur 3 ans alors que pour les couches lavables, vous aurez à vous équiper en une ou deux fois.

C'est ce qui peut freiner certains qui du coup pensent que la couche lavable est chère comparé aux couches jetables. Et pourtant c'est le contraire et de très loin. Comptez 40€ pour un pack contenant une couche imperméable et 3 inserts. Si vous changez votre enfant 6 fois par jour par exemple, il faudra compter 5 inserts pour la journée + un autre pour la nuit complété d'un booster, ainsi que de 2 à 3 couches imperméables.

Si vous faites une machine tous les 3 jours par exemple, il vous suffit de multiplier ce chiffre par 3 pour connaître votre besoin sur un cycle de lavage. Donc dans notre exemple : cycle 3 jours = 18 inserts + 3 boosters nuit + 6 couches imperméables. Ce qui nous fait en gros 300€ pour s'équiper en conséquence pour un cycle de 3 jours. Multipliez ce chiffre par 2 pour pouvoir assurer complètement un cycle d'une semaine.

Ce qui fait aux alentours des 600€. Bien évidemment cela reste une estimation à adapter en fonction de votre besoin réel. Mais sachez que vous aurez la possibilité de récupérer une partie de votre investissement de départ, car oui il y a bel et bien un marché de la couche lavable d'occasion.

Le marché de l'occasion des couches lavables

C'est aussi une des différences majeures entre les couches jetables et lavables. Une fois que votre enfant a atteint la propreté, vous pouvez très bien réutiliser vos lots de couches lavables pour votre prochain enfant ou bien les mettre en vente sur des plateformes de type Vinted. Croyez-nous si vous avez investi dans les marques les plus prisées, vos annonces ne resteront pas longtemps en ligne.

Et pour le coup votre investissement de départ sera vite rentabilisé. Vous pouvez aussi vous équiper dès le début en occasion sur ce type de plateforme, limitant ainsi grandement votre investissement de départ. Et si vous vous débrouillez bien, vous pouvez même faire une opération blanche.

Pour vous aider et faire les bons choix sur ce marché de l'occasion, on vous invite à lire le post du blog LesCulottesCourtes intitulé : Acheter des couches lavables d'occasion : le guide complet.

Couches lavables : les différents modèles

On ne va pas vous mentir, au début vous serez un peu perdu car la couche lavable a son jargon dans lequel on peut vite s'y perdre : Insert, TE1, TE1 à poche, TE2, TE3, couche plate, préformée...

Faisons simple et essayons d'abord de comprendre de quoi se compose une couche lavable. Une couche lavable c'est au moins :

couche lavable composition
  • Une culotte imperméable : c'est la partie visible, le dernier rempart qui préserve des éventuelles fuites.
  • Un insert absorbant : c'est la partie qui est en contact direct avec la peau de votre enfant. Son but, absorber les liquides.

Ce qui va différencier une couche de type TE1 (Tout en 1), d'une couche TE2 (Tout en 2) ou TE3 (Tout en 3), c'est la façon dont est intégré l'insert absorbant.

La couche lavable TE1 (Tout en 1) : rapide et simple

couche lavable te1

Sur un modèle TE1, l'insert est cousu à la culotte et donc non amovible. Vous changez l'ensemble de la couche à chaque change. La TE1 à poche, comme son nom l'indique dispose d'une poche dans laquelle vous pouvez insérer votre insert. Une solution qui vous permet de choisir le type d'insert souhaité. Cependant c'est la culotte et non l'insert qui est en contact direct avec la peau de votre bébé. Donc vous changez également l'ensemble à chaque change.

La couche lavable TE2 (Tout en 2) : pratique et économique

couche lavable te2

Sur un modèle TE2, l'insert est amovible. Il vient se positionner directement sur la culotte imperméable, généralement par boutons pressions. Le gros avantage c'est que vous ne changez que l'insert lorsque bien évidemment la culotte n'a pas été touchée.

Une solution donc économique, d'autant plus que certains fabricants proposent des culottes imperméables évolutives de la naissance à la propreté, seule la taille des inserts change au fur et à mesure de la croissance de votre enfant.

couches lavables tailles évolutives

La couche lavable TE3 (Tout en 3) : la plus modulable

couche lavable te3

La TE3 c'est une TE2 un peu plus évoluée avec un insert qui se place dans ce qu'on appelle un hamac, lui même amovible. L'avantage principal reste que le hamac peut aussi accueillir un insert jetable en dépannage, lorsque par exemple vous êtes à l'extérieur.

Si vous ne savez vraiment pas quel type choisir, nous vous conseillons de partir sur des modèles TE2 dits évolutifs. C'est à dire que la culotte est évolutive de la naissance à la propreté grâce à des systèmes de boutons pressions. On en reparle un peu plus loin dans la rubrique "Lancez-vous !".

Couches lavables : bien choisir son insert

Différentes matières pour différents usages

Vous l'aurez compris par vous même, la partie la plus importante d'une couche est l'insert. C'est lui qui va être en charge d'absorber les urines de votre enfant. Les inserts peuvent être de différentes matières avec chacune des qualités particulières : couches lavables inserts matières

Différentes tailles, de la naissance à la propreté

couches lavables inserts

À savoir que chaque marque propose ses propres inserts dans différentes tailles, en général du S (jusqu'à 6kg) au XL (jusqu'à 20 Kg).

Un Insert booster pour la nuit

couche lavable insert booster

Sachez également qu'il existe ce qu'on appelle des boosters de nuit. Il s'agit d'inserts additionnels qui viennent se positionner en dessous de l'insert de base et permet de renforcer l'absorption. Idéal pour la nuit et les longs trajets en voiture.

Voiles de protection : plus simple pour commencer

couche lavable voile jetable

Plusieurs fabricants proposent des voiles biodégradables en fibres de cellulose à placer entre l'insert et les fesses de votre bébé. L'avantage est que lorsque vous changez votre bébé, il vous suffit de retirer ce voile avec les selles et de le jeter dans votre poubelle.

couches lavables voile

Bien évidemment l'insert reste à changer mais cela vous évite pour les grosses commissions d'avoir à racler vos inserts. Une solution efficace et pratique donc, d'autant plus que si le voile n'a pas été souillé par les selles, vous pouvez le mettre à laver avec les inserts (jusqu'à 3 fois maximum).

Couches lavables au quotidien : trucs et astuces

Activez vos inserts

Un insert neuf c'est un peu comme une serviette de toilette neuve, au début c'est très doux mais ça n'absorbe rien. Il vous faudra donc les laver plusieurs fois. Ne faites pas de machines spécialement pour ça, glissez les simplement avec votre linge lors de vos lessives. Répétez l'opération plusieurs fois avant de les utiliser la première fois.

Le stockage des couches lavables souillées

C'est souvent la première question qui se pose lorsqu'on évoque le sujet des couches lavables : que faire des couches souillées ? C'est très simple, il faut les stocker dans l'attente de votre prochaine lessive et pour cela il va falloir mettre en place une poubelle à couches lavables. Vous avez plusieurs possibilités. Acheter un modèle du commerce prêt à l'emploi ou "fabriquer" la votre.

Pour fabriquer la votre, il va vous falloir 3 éléments :

couches lavables stockage

Placez le filet de lavage dans le sac imperméable pour ne former qu'un seul contenant. Placez ce dernier dans votre poubelle à couches comme sur la photo ci-dessous et refermez le couvercle. Voilà vous avez une poubelle à couches lavables pleinement opérationnelle.

couche lavable poubelle

Maintenant dès que vous aurez une couche ou un insert à laver, il vous suffira de placer l'élément dans votre poubelle à couches lavables par la trape d'accès supérieur. Ce dernier tombera directement dans le filet de lavage et vous aurez alors juste à mettre ce filet dans votre machine le jour souhaité. Tout ça sans avoir à toucher les inserts souillés.

On vous conseille d'éviter de dépasser les 3 jours de stockage et de mettre une lingette imbibée d'huile essentielle d'arbre à thé au fond de la poubelle.

Comment laver ses couches lavables ?

Il y a plusieurs écoles sur le sujet. Mais globalement, l'entretien des couches lavables reste quelque chose de très simple. Il y a juste quelques règles à respecter :

  1. Ne pas utiliser de lessives au savon de Marseille contenant de la Glycérine car cette dernière a tendance à boucher les inserts et donc réduire fortement le pouvoir absorbant. Préférez des lessives très basiques en poudre. Vous trouverez de nombreux blogs qui évoquent le sujet et vous conseillent sur telle ou telle lessive.
  2. Ne pas utiliser d'adoucissants, d'assouplissants, de blanchisseurs ou de vinaigre blanc qui eux aussi réduisent les capacités d'absorption.
  3. Eviter les parfums et désinfectants non prévus à cet effet.
couches lavables entretien

À savoir que des lessives spéciales couches lavables existent si vous ne souhaitez pas prendre le risque de boucher vos inserts. À savoir que le lavage régulier se fait à 40°. Vous pouvez aussi de temps en temps, les laver à 60° avec une dose de désinfectant ou d'huiles essentielles assainissantes (arbre à thé ou lavande).

couche lavable lessive

Bien évidemment vous pouvez tout à fait glisser vos inserts et couches avec votre linge quotidien. Toutefois en cas de forte salissure ou lorsque les inserts ont été stockés plusieurs jours, nous vous invitons à procéder à un cycle de rinçage. Ce cycle dure quelques minutes et permet d'évacuer les urines contenues dans les inserts.

Vous pouvez également rincer vos inserts les plus souillés avant de les déposer dans votre poubelle à couches lavables. Petite astuce afin de ne pas utiliser inutilement de l'eau, vous pouvez tout à fait rincer vos inserts de la journée avec l'eau utilisée pour le bain de l'enfant. C'est ce qu'on appelle faire une pierre deux coups.

Rester cohérent

On ne le dira jamais assez mais le bon sens reste de mise. Ne faites pas de machines avec uniquement quelques inserts. Vous consommerez une quantité d'eau disproportionnée. Attendez d'avoir du linge à laver pour faire une pierre deux coups. Ne faites également pas tourner un sèche linge pour faire uniquement sécher quelques inserts. D'une vous aurez tendance à les fragiliser et vous consommerez une énergie excessive.

Cela fait parti des recommandations de l'ADEME qui alerte sur le fait que mal employées, les couches lavables peuvent aussi avoir un impact très négatif sur l'environnement.

N'oubliez également pas que les produits que vous utiliserez pour nettoyer vos inserts seront en contact direct avec la peau de votre bébé. Évitez donc les produits agressifs et privilégiez les produits labellisés de type Eco Label.

Couches lavables : lancez-vous !

couches lavables wua wua

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le sujet, il va être temps de vous jeter dans le bain. Nous vous conseillons de le faire de manière progressive. Nul besoin d'acheter pour commencer un lot de 10 couches lavables et 30 inserts. D'une l'investissement financier vous mettra une pression inutile et vous risquez de vous faire déborder.

Car oui on ne va pas vous mentir, il vous faudra un petit temps d'adaptation au début. Vous vous poserez beaucoup de questions. Est-ce que mon insert est bien placé, est-ce que ma couche est bien positionnée et serrée, est-ce que mes inserts sont bien activés ? Mais très vite vous trouverez vos marques et une fois votre routine en place, croyez-nous vous ne pourrez plus revenir en arrière. À ce moment là vous compléterez votre collection.

Un kit d'essai pour commencer

Nous vous conseillons de partir sur un kit d'essai. Achetez une culotte évolutive (qui évolue de la naissance à la propreté), un lot de 3 inserts pour commencer et une boite de voiles biodégradables. Vous en aurez pour une quarantaine d'euros et cela vous permettra de découvrir les choses petit à petit.

Ci-dessous un exemple de kit avec une culotte évolutive de la naissance à la propreté et un insert en microfibre (cliquez directement sur les images pour accéder aux fiches produits) :

culotte best bottom diaper
insert microfibre best bottom diaper

Attention de bien choisir la taille des inserts en fonction du poids de votre enfant.

Les meilleures marques de couches lavables

Plusieurs marques sortent du lot comme Best Bottom Diapper, Hamac, Bambino Mio ou bien encore gDiapers. Elles proposent des modèles éprouvés et particulièrement sympas en terme de coloris et motifs. Des couches qui donneront d'ailleurs un look fort sympathique à votre enfant. Ci-dessous par exemple, le modèle Pimprenelle de chez Hamac :

couche lavable hamac

Où acheter ses couches lavables ?

Pour ce qui est des revendeurs, certaines boutiques en ligne sont devenues des incontournables comme par exemple Brindilles.fr ou MamanNaturelle.com. En plus de proposer un catalogue assez vaste, ces sites sauront vous aiguiller dans le choix d'un modèle en fonction de vos souhaits. Certaines marques commercialisent aussi directement leurs produits, c'est le cas de Hamac par exemple.

Voilà vous en savez maintenant beaucoup plus sur la couche lavable. On espère que cette démystification vous aura donné envie de vous lancer. La couche lavable moderne est efficace, accessible, pratique et bien plus confortable pour votre enfant. Vous l'aurez compris, les temps changent, le change aussi !

@ArgentDuBeurre
Inscription Newsletter

Chaque semaine la sélection des meilleurs bons plans ArgentDuBeurre directement par mail.