credit-immobilier

expirémais d'autres offres sont en cours

cliquer ici pour les découvrir

Comment (re)négocier son crédit immobilier : guide

  1. dossiers ·
  2. consommation ·
  3. logement

Economiser sur son crédit immobilier

C'est un fait, en période de crise, le consommateur intelligent est à l'affut de toutes les bonnes opportunités pour économiser au sein de son foyer. A ce propos, les dépenses diverses et notamment celles liées au logement peuvent bénéficier de quelques coups de rabais.

On hésite ainsi plus à changer d'opérateur de téléphonie ou de fournisseur d'électricité, pour autant beaucoup de français sont encore frileux à l'idée de négocier avec sa banque... C'est pourtant la période idéale pour le faire, surtout si vous avez un crédit immobilier sur les bras !

ADB vous donne donc son sentiment et quelques clés pour vous lancer dans le branle-bas de combat : la renégociation de votre crédit immobilier !

Les taux des crédits immobiliers à un plus bas historique !

A l'image du prix du pétrole, les prix des crédits immobiliers subissent une véritable chute, à la différence que pour ces derniers, la baisse s'est faite d'année en année depuis 2010.

Cumulées, ces baisses font que si vous avez contacté un crédit immobilier (à taux fixe) il y a quelques années, votre taux d'emprunt doit vous paraître bien élevé par rapport à ce qui est proposé actuellement :

courbe des taux crédits immobiliers
  • Pour février 2015 sur 15 ans : entre 1,8% et 2,29% (hors assurance).
  • Pour février 2015 sur 20 ans : entre 2% et 2,54% (hors assurance).
  • Pour février 2015 sur 25 ans : entre 2,3% et 2,9% (hors assurance).
  • Pour février 2015 sur 30 ans : entre 3,03% et 3,57% (hors assurance).

Dès lors, si vous avez un crédit immobilier "un peu ancien" (de 6 mois à quelques années), il y a très certainement matière à faire beaucoup d'économies en renégociant votre crédit avec votre banquier (ou en allant voir ailleurs).

L'économie peut ainsi se chiffrer pour certains dossiers à plusieurs dizaines de milliers d'euros ! C'est autant de pouvoir d'achat en plus et/ou de risque en moins avec un crédit plus rapidement remboursé !

Question 1 : faut-il se précipiter pour renégocier son crédit immobilier ?

Logiquement, cette tendance à la baisse devrait perdurer. Tout du moins, les taux devraient se stabiliser et rester proches de leurs plus bas. Loin de nous l'idée de jouer les Madames Irma, notre vision s'appuie donc sur des réalités monétaires et macro-économiques.

politique monétaire bce et taux d'empruntLa politique monétaire expansionniste de la BCE devrait maintenir la courbe des taux à plat...

Il faut effectivement savoir que les taux des crédits immobiliers sont indexés sur l'OAT (Obligations assimilables du trésor = la dette de l'Etat français).

Or actuellement, la BCE (Banque Centrale Européenne) pratique une politique monétaire très très accommodante qui devrait maintenir une pression baissière sur la courbe des taux des emprunts français et allemands (dettes encore considérées comme valeurs refuges par les investisseurs).

Sauf évènement de marché obligataire imprévisible (les fameux Black Swan), les taux ne devraient donc va remonter de si tôt. Vous disposez donc d'un peu de temps pour mener votre négociation à bien et cela ne sert à rien de vous précipiter (il vaut mieux mettre à profit ce temps pour bien peser les différentes propositions et options qui s'offrent à vous).

Et pour celles et ceux qui voudraient attendre que cela baisse encore, on a bien envie de vous dire que cela ne servira pas vraiment à grand-chose : les taux semblent déjà à un plancher...

Question 2 : est-ce que ça vaut vraiment le coup pour mon crédit immobilier ?

Si la différence entre le taux actuellement pratiqué et celui de votre crédit actuel est égale ou supérieure à 1% voire 0,7%, alors oui cela vaut clairement le coup de vous pencher sérieusement sur la question et d'entreprendre des démarches (voir question suivante).

économies crédit immobilier

Autre paramètre à prendre en ligne de compte : votre tableau d'amortissement. En effet, avec un crédit immobilier, on commence par rembourser les intérêts d'emprunts. Si vous avez déjà remboursé une bonne partie de ces intérêts, cela n'en vaut peut-être pas la peine.

C'est donc bien le couple différence de taux et valeur des intérêts restants à rembourser qu'il faut étudier.

Question 3 : comment je me lance dans la renégociation ?

Il convient tout d'abord de bien relire les conditions générales de votre crédit pour savoir si vous aurez par exemple des pénalités en cas de remboursement anticipé. Il faudra également songer à intégrer les frais de montage d'un éventuel nouveau dossier.

Ces frais auront effectivement une part importante dans vos calculs. Mais ce n'est pas parce qu'il y a des frais que l'opération est forcément inintéressante. Il convient donc de mener à bien des simulations en prenant en compte l'ensemble des paramètres.

Vous devrez ensuite vous armer de patience et de réflexion pour vous lancer dans un travail de longue haleine :

négociation crédit immobilier
  • Faire le tour de quelques banques avec votre dossier pour obtenir des propositions de la concurrence (la mise en oeuvre d'un courtier en crédit immobilier peut aussi être utile ; surtout qu'il pourra éventuellement vous guider dans vos démarches).
  • Contacter votre banque pour lui communiquer votre démarche et obtenir une offre de sa part.
  • Mettre en concurrence les différentes offres obtenues.
  • Demander un chiffrement précis des frais en cas de changement d'établissement et de rachat de crédit.

De manière générale, avec vos interlocuteurs, montrez que vous êtes décidé à aller jusqu'au bout et que vous ne baisserez pas les bras facilement et que vous voulez tout comprendre (et qu'il vous faut donc des explications claires et précises) : quitte à devoir migrer tous vos comptes dans une autre agence ou dans une autre banque !

@ArgentDuBeurre
Inscription Newsletter

Chaque semaine la sélection des meilleurs bons plans ArgentDuBeurre directement par mail.